top of page

Sélection nouveautés adultes

Cette rubrique vous présente une sélection de nos nouveautés, dans l'ordre d'apparition dans nos rayons.

Elle n'est pas exhaustive!

Pour savoir si le document que vous cherchez figure dans nos collections, n'hésitez pas à nous contacter!

tél.: 02 37 37 37 29

mail: mediatheque.senonches@foretsduperche.fr

 

Résumés des ouvrages: note de l'éditeur ou notice bibliographique de la BNF.

 

Pour plus d'informations sur les auteurs, cliquez sur leur nom (lien vers Wikipedia, s'il y a lieu).

d'or et de jungle.jpg
D'or et de jungle

Jean-Christophe Rufin

Roman.
éd. Calmann-Lévy (7 février 2024) ; 400 pages ; 13.5 x 21.5 cm.

Sur les rivages de la mer de Chine méridionale, le sultanat de Brunei, petit pays d’or (noir) et de jungle, mène, dans un décor des Mille et Une Nuits, une existence prospère et en apparence paisible. Pourtant, un coup d’État d’un nouveau type va s’y dérouler et le livrer « clefs en main » à une grande entreprise californienne du numérique.
Flora est la petite-fille d’un célèbre mercenaire qui a passé sa vie à renverser des pouvoirs établis. Fascinée par son exemple, elle s’engage dans le milieu dangereux des agences de sécurité privées. Elle se retrouve plongée au cœur de cette opération de subversion sans précédent.
Ce grand roman d’aventures contemporain met en scène à la fois le basculement d’un pays et le parcours d’une femme, habitée par un irrépressible goût de l’action, de l’interdit et du danger.
Jean-Christophe Rufin déploie dans ce nouvel ouvrage toute la puissance narrative qui a fait son succès (Rouge Brésil, Le Parfum d’Adam, Check-Point…). Mais aussi son expérience internationale et sa capacité à saisir les enjeux de demain.
Dans un monde où l’inimaginable devient réalité, le destin de Brunei pourrait bien être un jour le nôtre…

Mis en ligne le 23 avril 2024.
 

l'été d'avant.jpg
L'Eté d'avant

Lisa Gardner

Roman (thriller).
éd. Albin Michel (3 janvier 2024) ; 448 pages ; 15.5 x 22.5 cm.

« Je m'appelle Frankie Elkin et je me suis donné pour mission de retrouver des personnes disparues - en particulier quand elles appartiennent à des minorités. Quand la police a baissé les bras, que les médias ne s'y sont pas intéressés, que tout le monde a oublié, c'est là que j'interviens. »
Frankie, la quarantaine, ancienne alcoolique, est un loup solitaire. Lorsqu'elle apprend qu'une adolescente haïtienne a disparu de Mattapan, quartier chaud de Boston, elle se jure de tout mettre en œuvre pour la retrouver, quitte à risquer sa peau.

Mis en ligne le 23 avril 2024.
 

les yeux de mona.jpg
Les Yeux de Mona

Thomas Schlesser

Roman.
éd. Albin Michel (31 janvier 2024) ; 496 pages ; 15.5 x 22.2 cm.

Cinquante-deux semaines : c'est le temps qu'il reste à Mona pour découvrir toute la beauté du monde. C'est le temps que s'est donné son grand-père, un homme érudit et fantasque, pour l'initier, chaque mercredi après l'école, à une œuvre d'art, avant qu'elle ne perde, peut-être pour toujours, l'usage de ses yeux. 
Ensemble, ils vont sillonner le Louvre, Orsay et Beaubourg. Ensemble, ils vont s'émerveiller, s'émouvoir, s'interroger, happés par le spectacle d'un tableau ou d'une sculpture. Empruntant les regards de Botticelli, Vermeer, Goya, Courbet, Claudel, Kahlo ou Basquiat, Mona découvre le pouvoir de l'art et apprend le don, le doute, la mélancolie ou la révolte, un précieux trésor que son grand-père souhaite inscrire en elle à jamais.
Grand roman d'initiation à l'art et à la vie, histoire d'une relation solaire entre une petite fille et son grand-père, Les Yeux de Mona connaît un destin fabuleux : traduit dans plus de vingt pays avant même sa parution en France, c'est un phénomène international.

Mis en ligne le 16 avril 2024.

les terres animales.jpg
Les Terres animales

Laurent Petitmangin

Roman.
éd. La Manufacture de livres (24 août 2023) ; 224 pages ; 12 x 20 cm.

Il y avait là de petites villes avec leurs églises, quelques commerces, des champs, et au loin, la centrale. C’était un coin paisible entouré de montagnes et de forêts. Jusqu’à l’accident.

Il a fallu évacuer, condamner la zone, fuir les radiations. Certains ont choisi de rester malgré tout. Trop de souvenirs les attachaient à ces lieux, ils n’auraient pas vraiment trouvé leur place ailleurs. Marc, Alessandro, Lorna, Sarah et Fred sont de ceux-là. Leur amitié leur permet de tenir bon, de se faire les témoins inutiles de ce désert humain à l’herbe grasse et à la terre empoisonnée. Rien ne devait les faire fléchir, les séparer.

Il suffit pourtant d’une étincelle pour que renaisse la soif d’un avenir différent : un enfant bientôt sera parmi eux.
Laurent Petitmangin, toujours aussi bouleversant d’humanité, nous raconte les souvenirs indélébiles, les instincts irrépressibles et la vie qui toujours impose sa loi au cœur de ces terres rendues au règne animal.

Mis en ligne le 16 avril 2024.
 

La Louisiane.jpg
La Louisiane

Julia Malye

Roman.
éd. Stock (3 janvier 2024) ; 560 pages ; 13.8 x 21.6 cm.

« Pour la première fois depuis trois mois, elles discernent enfin le sable que leur cachait l’eau lors de la traversée de l’Atlantique, ce fond de l’océan qu’elles ont brièvement aperçu ce matin en débarquant de La Baleine. Personne ne leur a expliqué où elles seraient logées ce soir, dans combien de temps elles seraient fiancées. On ne dit pas tout aux femmes. »
Paris, 1720. Marguerite Pancatelin, la Supérieure de la Salpêtrière, est mandatée pour sélectionner une centaine de femmes « volontaires » qui seront envoyées en Louisiane afin d’y épouser les colons français. Parmi elles, trois amies improbables : une orpheline de douze ans à la langue bien pendue, une jeune aristocrate désargentée et rejetée par sa famille ainsi qu’une femme condamnée pour avortement. Comme leurs compagnes à bord de La Baleine, Charlotte, Pétronille et Geneviève ignorent tout de ce qui les attend au-delà des mers. Et n’ont pas leur mot à dire sur leur avenir. Ces étrangères réunies par le destin devront braver l’adversité – maladie, guerre, patriarcat –, traverser une vie faite de chagrins d'amour, de naissances et de deuils, de cruauté et de plaisirs inattendus. Et d’une amitié forgée dans le feu.

Un roman d’une profondeur et d’une émotion saisissantes, qui nous transporte au cœur d’une terre impitoyable, aux côtés d’héroïnes animées d’une extraordinaire soif d’amour et de vie. 

Mis en ligne le 9 avril 2024.

qui après nous vivrez.jpg
Qui après nous vivrez

Hervé Le Corre

Roman (anticipation, dystopie).
éd. Rivages (10 janvier 2024) ; 400 pages ; 15.5 x 22.5 cm.

A la fin du XXIe siècle, dans une grande ville de province, une jeune femme et son compagnon viennent malgré les crises à répétition, de donner naissance à un enfant. Un jour, le réseau électrique français s’effondre et une émeute plus violente que les autres éclate. Le jeune père ne rentre pas chez lui. Pour sa compagne, l’angoisse va grandissant. 
Trois générations plus tard, dans un monde où toute technologie avancée a disparu, un petit groupe de gens a trouvé un abri de fortune dans une maison campagnarde qui a échappé à la destruction. Pas pour longtemps. Des pillards vont bientôt l’incendier et les survivants vont devoir fuir sur les routes avec leur carriole et leur cheval. Commence une épopée proche du western, où chaque jour l’enjeu est de survivre…

Mis en ligne le 9 avril 2024.

la vie heureuse.jpg
La Vie heureuse

David Foenkinos

Roman.
éd. Gallimard (4 janvier 2024) ; 208 pages ; 14 x 20.5 cm.

"Jamais aucune époque n'a autant été marquée par le désir de changer de vie. Nous voulons tous, à un moment de notre existence, être un autre."

Mis en ligne le 26 mars 2024.

histoire de jerusalem.jpg
Histoire de Jerusalem

Vincent Lemire, Christophe Gaultier

Bande dessinée documentaire (adultes).
éd. Les Arènes (27 octobre 2022) ; 253 pages ; 22.2 x 30.1 cm.

4 000 ans d'une histoire universelle pour la première fois racontés dans une BD exceptionnelle.
Il y a 4 000 ans, Jérusalem était une petite bourgade isolée, perchée sur une ligne de crête entre la Méditerranée et le désert. Aujourd'hui, c'est une agglomération de presque un million d'habitants, qui focalise les regards et attire les visiteurs du monde entier.
Entre-temps, les monothéismes y ont été inventés, les plus grands conquérants s'en sont emparé, les plus grands empires s'y sont affrontés. Tour à tour égyptienne, perse, juive, grecque, romaine, byzantine, arabe, croisée, mamelouke, ottomane, anglaise, jordanienne, israélienne et palestinienne, berceau du judaïsme, du christianisme et de l'islam, elle est aujourd'hui une capitale spirituelle pour plus de la moitié de l'humanité et est au cœur des intérêts et des passions du monde…
En 10 chapitres, acteurs et témoins, célèbres ou anonymes, toutes celles et ceux qui ont arpenté Jérusalem au fil des siècles racontent ce mille-feuille d'influences composites. Rien n'est inventé : scènes et dialogues proviennent de plus de 200 sources publiées et d'archives inédites, pour donner chair à ce récit choral.

Mis en ligne le 26 mars 2024.

les naufragés du Wager.jpg
Les Naufragés du Wager

David Grann

Roman.
éd. Sous Sol (25 août 2023) ; 448 pages ; 16.6 x 23.1 cm.

En 1740, le vaisseau de ligne de Sa Majesté le HMS Wager, deux cent cinquante officiers et hommes d’équipage à son bord, est envoyé au sein d’une escouade sous le commandement du commodore Anson en mission secrète pour piller les cargaisons d’un galion de l’Empire espagnol. Après avoir franchi le cap Horn, le Wager fait naufrage. Une poignée de malheureux survit sur une île désolée au large de la Patagonie. Le chaos et les morts s’empilant, et face à la quasi-absence de ressources vitales, aux conditions hostiles, certains se résolvent au cannibalisme, des mutineries éclatent, le capitaine commet un meurtre devant témoins... 

Alors que tout le monde croyait que l’intégralité de l’équipage du Wager avait disparu, un premier groupe de vingt-neuf survivants réapparaît au Brésil deux cent quatre-vingt-trois jours après la catastrophe maritime. Puis ce sont trois rescapés de plus qui atteignent le Brésil trois mois et demi plus tard. Mais une fois rentrés en terres anglicanes, commence alors une autre guerre, des récits cette fois, afin de sauver son honneur et sa vie face à l’Amirauté et au grand public.
Reconstitution captivante d’un monde disparu, Les Naufragés du Wager de David Grann est un formidable roman d’aventures et une réflexion saisissante sur le sens des récits. Un grand livre par l’un des maîtres de la littérature du réel.

Mis en ligne le 19 mars 2024.

un monde de ciel et de terre.jpg
Un Monde de ciel et de terre

Aleksandar Hemon

Roman.
éd. Calmann-Lévy (23 août 2023) ; 500 pages ; 14.5 x 22 cm.

28 juin 1914. Tandis que l’archiduc François-Ferdinand arrive à Sarajevo en grande pompe, Rafael Pinto, Juif séfarade et apothicaire, concocte des remèdes aux herbes dans sa boutique. Il est loin d’imaginer qu’un conflit d’une vaste ampleur est sur le point d’embraser le monde.
Envoyé dans les tranchées en Ukraine, Pinto rejoint un bataillon bosniaque et rencontre Osman, homme d’action et conteur d’histoires. Ensemble, ils s’embarquent pour une odyssée vers l’Est, des geôles de Tachkent au désert du Taklamakan, de Shanghai bombardée à Jérusalem, et vivent un amour qui transcende les bouleversements de la première moitié du XXe siècle.
Aleksandar Hemon inscrit le destin de deux réfugiés dans la grande marche de l’histoire au fil de cette épopée romanesque.

Grand Prix de littérature américaine 2023.

Mis en ligne le 19 mars 2024.

fabriquer une femme.jpg
Fabriquer une femme

Marie Darrieussecq

Roman.
éd. POL (4 janvier 2024) ; 336 pages ; 14 x 20.5 cm.

Rose et Solange sont meilleures amies. Depuis leur enfance, Solange a peut-être mis du désordre dans leur vie. Mais ce qui s'est passé au village, Solange ne veut plus y penser. Rose, elle croit avoir trouvé l'amour. Mais ce qu'elle croit, Rose, est-ce que ça compte ?...

Mis en ligne le 12 mars 2024.

mon coeur a déménagé.jpg
Mon Coeur a déménagé

Michel Bussi

Roman (thriller).
éd. Presses de la Cité (11 janvier 2024) ; 400 pages ; 14.3 x 22.8 cm.

"Papa a tué maman." Rouen, avril 1983. Ophélie a – presque – tout vu, du haut de ses sept ans. Mais son père n'est pas le seul coupable. Un autre homme aurait pu sauver sa mère. Dès lors, Ophélie n'aura plus qu'un but : retrouver les témoins, rassembler les pièces du puzzle qui la mèneront jusqu'à la vérité. Et, patiemment, accomplir sa vengeance...

Enfant placée en foyer, collégienne rebelle, étudiante évoluant sous une fausse identité, chaque étape de la vie d'Ophélie sera marquée par sa quête obsessionnelle et bouleversante.

Dans une intrigue qui mêle roman d'amour et d'amitiés, récit initiatique et manipulations, Michel Bussi dessine aussi une fresque sociale inédite des années 1990 avec ce nouveau thriller.

Mis en ligne le 12 mars 2024.

ce que je sais de toi.jpg
Ce que je sais de toi

Eric Chacour

Roman.
éd. Philippe Rey (24 août 2023) ; 301 pages ; 14.8 x 22.2 cm.

Le Caire, années 1980. La vie bien rangée de Tarek est devenue un carcan. Jeune médecin ayant repris le cabinet médical de son père, il partage son existence entre un métier prenant et le quotidien familial où se côtoient une discrète femme aimante, une matriarche autoritaire follement éprise de la France, une sœur confidente, et la domestique, gardienne des secrets familiaux. L'ouverture par Tarek d'un dispensaire dans le quartier défavorisé du Moqattam est une bouffée d'oxygène, une reconnexion nécessaire au sens de son travail. Jusqu'au jour où une surprenante amitié naît entre lui et un habitant du lieu, Ali, qu'il va prendre sous son aile. Comment celui qui n'a rien peut-il apporter autant à celui qui semble déjà tout avoir ? 
Un vent de liberté ne tarde pas à ébranler les certitudes de Tarek et bouleverse sa vie.
Premier roman servi par une écriture ciselée, empreint d'humour, de sensualité et de délicatesse, « Ce que je sais de toi » entraîne le lecteur dans la communauté levantine d'un Caire bouillonnant, depuis le règne de Nasser jusqu'aux années 2000. Au fil de dévoilements successifs distillés avec brio par une audacieuse narration, il décrit un clan déchiré, une société en pleine transformation, et le destin émouvant d'un homme en quête de sa vérité.

Prix Femina des lycéens 2023.

Mis en ligne le 1er mars 2024.

s'estimer et s'oublier.jpg
S'estimer et s'oublier

Christophe André

Essai (psychologie).
éd. Odile Jacob (10 janvier 2024) ; 400 pages ; 14.5 x 22 cm.

« L'estime de soi, c'est comment on se voit, comment on se juge, mais aussi et surtout, comment on se traite. Voici donc la suite de ces aventures de l'estime de soi : je voudrais y montrer comment l'estime de soi doit devenir une sorte de respiration de notre esprit. Une respiration, c'est-à-dire une dimension spontanée, naturelle, vivifiante. Et à laquelle on ne songe pas sans cesse. Quelque chose qui est là pour nous aider à vivre, mais sur quoi on ne doit pas avoir à se focaliser. Simplement, y revenir de temps en temps, avant de retourner vers plus intéressant encore que nous-même : le monde, les autres, la vie. »

Près de vingt ans après la parution de « L'Estime de soi » puis de «Imparfaits, libres et heureux», Christophe André poursuit son exploration de cette dimension psychologique capitale pour mieux vivre, en développant et affinant la compréhension de cette notion. Un livre de compagnonnage, à lire et relire, pouvant aider chacun d'entre nous à trouver le juste équilibre en matière d'estime de soi, afin d'harmoniser la relation à soi, aux autres et au monde.

Mis en ligne le 1er mars 2024.

la danseuse.jpg
La Danseuse

Patrick Modiano

Roman.
éd. Gallimard (5 octobre 2023) ; 112 pages ; 14 x 20.6 cm.

"La danseuse arrivait, le matin, à sept heures quarante-cinq, gare du Nord. Ensuite le métro jusqu'à la place de Clichy. Le bâtiment du studio Wacker était vétuste. Au rez-de-chaussée, une dizaine de pianos d'occasion, rangés en désordre comme dans un dépôt. Aux étages, une sorte de cantine avec un bar et les studios de danse. Elle prenait des cours avec Boris Kniaseff, un Russe que l'on considérait comme l'un des meilleurs professeurs... Une odeur particulière de vieux bois, de lavande et de sueur."

Mis en ligne le 13 février 2024.

Lux.jpg
Lux

Maxime Chattam

Roman (thriller).
éd. Albin Michel (2 novembre 2023) ; 512 pages ; 15.5 x 22.5 cm.

Les scientifiques comme les religieux ne peuvent expliquer ce qu'elle est, ni d'où elle vient. Elle va transformer pour toujours le quotidien du monde entier, en particulier l'existence d'une mère et de sa fille. Tout en posant la question qui nous obsède tous... Nos vies ont-elles un sens ?
Un roman au suspense saisissant, hommage lumineux à Barjavel et à la littérature qui divertit, qui interroge. Maxime Chattam comme vous ne l'avez jamais lu.

Mis en ligne le 13 février 2024.

impossibles adieux.jpg
Impossibles adieux

Han Kang

Roman.
éd. Grasset (23 août 2023) ; 336 pages ; 14.3 x 20.6 cm.

Comme un long songe d’hiver, ce nouveau roman de Han Kang nous fait voyager entre la Corée du Sud contemporaine et sa douloureuse histoire.
Un matin de décembre, Gyeongha reçoit un message de son amie Inseon. Celle-ci lui annonce qu’elle est hospitalisée à Séoul et lui demande de la rejoindre sans attendre. Les deux femmes ne se sont pas vues depuis plus d’un an, lorsqu’elles avaient passé quelques jours ensemble sur l’île de Jeju. Le perroquet blanc d’Inseon risque de mourir si personne ne le nourrit d’ici la fin de journée. Alitée, Inseon demande donc à Gyeongha de lui rendre un immense service en prenant le premier avion à destination de Jeju afin de sauver l’animal.
Malheureusement, une tempête de neige s’abat sur l’île à l’arrivée de Gyeongha. Celle-ci se demande si elle arrivera à temps pour sauver l’oiseau d’Inseon, si elle parviendra même à survivre au froid terrible qui l’enveloppe un peu plus à chacun de ses pas… Elle ne se doute pas encore qu’un cauchemar bien pire l’attend chez son amie. Compilée de manière minutieuse, l’histoire de la famille d’Inseon a envahi la bâtisse qu’elle tente de rejoindre, des archives réunies par centaines pour documenter l’un des pires massacres que la Corée ait connu – 30 000 civils assassinés entre novembre 1948 et début 1949, parce que communistes.
"Impossibles adieux" est un hymne à l’amitié, un éloge à l’imaginaire, et surtout un puissant réquisitoire contre l’oubli. Ces pages de toute beauté forment bien plus qu’un roman, elles font éclater au grand jour une mémoire traumatique enfouie depuis des décennies.

Prix Médicis Etranger 2023.

Mis en ligne le 6 février 2024.

faut pas prendre les cons pour des gens.jpg
Faut pas prendre les cons pour des gens, vol. 4

Emmanuel Reuzé

Bande dessinée (adultes).
éd. Fluide glacial (2 novembre 2023) ; 56 pages ; 22.6 x 29.4 cm.

Après le succès hors norme des trois premiers tomes de « Faut pas prendre les cons pour des gens », Emmanuel Reuzé signe un quatrième opus toujours plus cynique, drôle, et n'épargnant aucun sujet de société. 
Un monde où, à cause des chasseurs, les promeneurs seraient une espèce en voie de disparition que l'on devrait réintégrer dans les Pyrénées, où les cadences infernales des travailleurs les empêcheraient de faire leur burn out tranquille, où l'électricité serait si chère que mourir électrocuté serait un privilège bourgeois...
Un monde si éloigné du nôtre ? Rien n'est moins sûr pour Emmanuel Reuzé qui revient avec un quatrième tome encore plus noir et grinçant mais toujours aussi drôle. Sa spécialité : s'emparer des pires travers de notre société et les tordre jusqu'au ridicule pour en dénoncer les failles et les aberrations.
LA série aux 500 000 exemplaires vendus qui soigne l'indignation face à la bêtise ordinaire par le rire !

Mis en ligne le 6 février 2024.

le grand secours.jpg
Le Grand Secours

Thomas B. Reverdy

Roman.
éd. Flammarion (23 août 2023) ; 320 pages ; 14.8 x 21.9 cm.

Il est 7 h 30, sur le pont de Bondy, au-dessus du canal. C'est un de ces lundis de janvier où l'on s'attend à ce qu'il neige, même si ce n'est plus arrivé depuis très longtemps. Sous l'autoroute A3 qui enjambe le paysage, un carrefour monstrueux, tentaculaire, sera bientôt le théâtre d'une altercation dont les conséquences vont enfler comme un orage, jusqu'à devenir une émeute capable de tout renverser. Nous la voyons grossir depuis le lycée voisin où nous suivons, au fil des cours et des récréations, la vie et le destin de Mo et de Sara, de leurs amis, mais aussi de Candice, la prof de théâtre, de ses collègues et de Paul, l'écrivain qu'elle a fait venir pour un atelier d'écriture.

Tout au long de cette journée fatidique, chacun d'entre eux devra réinventer le sens de sa liberté, dans un ultime sursaut de vie.

Prix Landerneau 2023.

Mis en ligne le 23 janvier 2024.
 

sur tes traces.jpg
Sur tes traces

Harlan Coben

Roman (thriller).
éd. Belfond (5 octobre 2023) ; 384 pages ; 14.1 x 22.7 cm.

Aujourd'hui, David apprend que son fils est vivant...
Il y a cinq ans, David avait tout : un mariage heureux, un petit garçon, Matthew.
Aujourd'hui, David est en prison à vie pour le meurtre de son fils.
Délire alcoolique ? Crise psychotique ? Que s'est-il passé cette nuit-là ?
David n'a plus aucun souvenir.
Un jour, son ex-belle-sœur se présente au parloir. C'est la première à reprendre contact avec lui.
Dans ses mains, la photo d'un enfant dans un parc d'attractions.
Matthew.
Matthew est vivant.
Pour le retrouver, David n'a plus le choix.
Il doit s'évader et partir sur les traces de son fils...

Mis en ligne le 23 janvier 2024.

une façon d'aimer.jpg
Une Façon d'aimer

Dominique Barbéris

Roman.
éd. Gallimard (17 août 2023) ; 208 pages ; 14 x 20.5 cm.

"Il n'était pas très grand ; des cheveux bruns, peignés en arrière et crantés, le front haut, une chemisette avec des pattes sur l'épaule. Il sourit en fumant. Puis tendit la main à Madeleine : Vous dansez ? Elle s'excusa : Non, je danse très peu, je ne danse pas bien. Mais il insista et il la tira vers la piste." Quand Madeleine, beauté discrète et mélancolique des années cinquante, quitte sa Bretagne natale pour suivre son mari au Cameroun, elle se trouve plongée dans un monde étranger, violent et magnifique. À Douala, lors d'un bal à la Délégation, elle s'éprend d'Yves Prigent, mi-administrateur, mi-aventurier. Mais la décolonisation est en marche et annonce la fin de partie...

Tendu entre la province d'après-guerre et une Afrique rêvée, « Une façon d'aimer » évoque la force de nos désirs secrets et la grâce de certaines rencontres. Par petites touches d'une infinie délicatesse, c'est toute l'épaisseur d'une vie de femme qui se dévoile.

Grand Prix du roman de l’Académie française 2023.

Mis en ligne le 16 janvier 2024.

que notre joie demeure.jpg
Que notre joie demeure

Kevin Lambert

Roman.
éd. Nouvel Attila (18 août 2023) ; 368 pages ; 14.1 x 19.9 cm.

Architecte millionnaire partie de rien, Céline Wachowski a sa série sur Netflix et des contrats dans le monde entier. Égérie de la modernité, elle est convaincue d’apporter de la beauté au monde.
Mais voilà, son projet le plus ambitieux est stoppé net par une polémique : accusée de favoriser la gentrification, elle voit condamnées sa stratégie et ses méthodes de travail. En quelques jours, elle est renvoyée de sa propre entreprise, et amorce une traversée du désert qui l’amène à une méditation sur la culpabilité.
Quand l’élite perd pied, quel récit conçoit-elle pour justifier ses privilèges et asseoir sa place dans un monde dont elle a elle-même établi les règles ?...

Prix Médicis 2023. Prix Décembre 2023.

Mis en ligne le 16 janvier 2024.

les insolents.jpg
Les Insolents

Ann Scott

Roman.
éd. Calmann-Lévy (23 août 2023) ; 280 pages ; 13.5 x 21.5 cm.

Alex, Margot et Jacques sont inséparables. Pourtant, Alex, compositrice de musique de films, a décidé de quitter Paris. À quarante-cinq ans, installée au milieu de nulle part, elle va devoir se réinventer. Qu’importe, elle réalise enfin son rêve de vivre ailleurs et seule.
Après "La Grâce et les Ténèbres", Ann Scott livre un roman très intime. Son écriture précise et ses personnages d’une étonnante acuité nous entraînent dans une subtile réflexion sur nos rêves déçus, la solitude et l’absurdité de notre société contemporaine.

Prix Renaudot 2023. 

Mis en ligne le 9 janvier 2024.

Proust.jpg
Proust, un roman familial

Laure Murat

Roman.
éd. Robert Laffont (24 août 2023) ; 256 pages ; 13.8 x 21.7 cm.

« Toute mon adolescence, j'ai entendu parler des personnages d' "À la recherche du temps perdu", persuadée qu'ils étaient des cousins que je n'avais pas encore rencontrés. À la maison, les répliques de Charlus, les vacheries de la duchesse de Guermantes se confondaient avec les bons mots entendus à table, sans solution de continuité entre fiction et réalité. Car le monde révolu où j'ai grandi était encore celui de Proust, qui avait connu mes arrière-grands-parents, dont les noms figurent dans son roman.
J'ai fini, vers l'âge de vingt ans, par lire la "Recherche". Et là, ma vie à changé. Proust savait mieux que moi ce que je traversais. il me montrait à quel point l'aristocratie est un univers de formes vides. Avant même ma rupture avec ma propre famille, il m'offrait une méditation sur l'exil intérieur vécu par celles et ceux qui s'écartent des normes sociales et sexuelles.
Proust ne m'a pas seulement décillée sur mon milieu d'origine. Il m'a constituée comme sujet, lectrice active de ma propre vie, en me révélant le pouvoir d'émancipation de la littérature, qui est aussi un pouvoir de consolation et de réconciliation avec le Temps. » (L. Murat)

Prix Médicis Essai 2023.

Mis en ligne le 9 janvier 2024.

l'amour.jpg
L'Amour

François Bégaudeau

Roman.
éd. Verticales (17 août 2023) ; 96 pages ; 14 x 20.5 cm.

« J'ai voulu raconter l'amour tel qu'il est vécu la plupart du temps par la plupart des gens : sans crise ni événement. Au gré de la vie qui passe, des printemps qui reviennent et repartent. Dans la mélancolie des choses. Il est nulle part et partout, il est dans le temps même. Les Moreau vont vivre cinquante ans côte à côte, en compagnie l'un de l'autre. C'est le bon mot : elle est sa compagne, il est son compagnon. Seule la mort les séparera, et encore ce n'est pas sûr ».

(F. Bégaudeau)

Mis en ligne le 21 décembre 2023.

Penser forêt.jpg
Penser forêt : Agir contre l'anthropocène

Daniel Perron, Gilles Van Peteghem

Documentaire.
éd. de l’Aube (20 octobre 2023) ; 180 pages ; 14 x 22 cm.

Nul ne l'ignore : les forêts sont en danger. Mais répondre aux défis climatique et écologique hérités de nos usages destructeurs de la nature ne pourra se faire sans un diagnostic commun sur lequel peut reposer un dialogue démocratique apaisé. À partir des dernières connaissances, ce livre rassemble les clés pour comprendre ce qui se joue vraiment en forêt pour notre société. Il répond à des questions simples : comment fonctionnent les forêts ? Quels sont leurs apports ? Nos usages sont-ils responsables ? Quel avenir pour le bois ? Quelle politique conduire alors que la forêt nous oblige à penser sur le long terme dans une société qui a fait de l'immédiateté le principal étalon de l'efficacité ?

Les auteurs de ce livre (Daniel Perron, juriste et historien du droit, et Gilles Van Peteghem, ingénieur forestier), qui ont tous deux travaillé à l'Office National des Forêts (ONF), nous invitent à penser nos actions pour les générations futures. Car une chose est sûre : l'humanité sans forêt n'a pas d'avenir.

Les deux auteurs sont venus à Senonches présenter leur ouvrage le 18 novembre dernier (voir notre page « animations 2023 »).

Mis en ligne le 21 décembre 2023.

l'enfant dans le taxi.jpg
L'Enfant dans le taxi

Sylvain Prudhomme

Roman.
éd. de Minuit (31 août 2023) ; 224 pages ; 13.5 x 18.5 cm.

Je sais seulement que cela fut. Que ces deux bouches un jour de printemps s'embrassèrent. Que ces deux corps se prirent. Je sais que Malusci et cette femme s'aimèrent, mot dont je ne peux dire exactement quelle valeur il faut lui donner ici, mais qui dans tous les cas convient, puisque s'aimer cela peut être mille choses, même coucher simplement dans une grange, sans autre transport ni tendresse que la fulgurance d'un désir éphémère, l'éclair d'un plaisir suraigu, dont tout indique que Malusci et cette femme gardèrent longtemps le souvenir. Je sais que de ce plaisir naquit un enfant, qui vit toujours, là-bas, près du lac. Et que ce livre est comme un livre vers lui.

Mis en ligne le 12 décembre 2023.
 

Okavango.jpg
Okavango

Caryl Ferey

Roman (policier).
éd. Gallimard (17 août 2023) ; 544 pages ; 14 x 20.5 cm.

Engagée avec ferveur dans la lutte antibraconnage, la ranger Solanah Betwase a la triste habitude de côtoyer des cadavres et des corps d'animaux mutilés. Aussi, lorsqu'un jeune homme est retrouvé mort en plein cœur de Wild Bunch, une réserve animalière à la frontière namibienne, elle sait que son enquête va lui donner du fil à retordre. D'autant que John Latham, le propriétaire de la réserve, se révèle vite être un personnage complexe. Ami ou ennemi ? Solanah va devoir frayer avec ses doutes et une très mauvaise nouvelle : le Scorpion, le pire braconnier du continent, est de retour sur son territoire...

Premier polar au cœur des réserves africaines, "Okavango" est aussi un hymne à la beauté du monde sauvage et à l'urgence de le laisser vivre.

Mis en ligne le 12 décembre 2023.
 

Humus.jpg
Humus

Gaspard Koenig

Roman.
éd. L'Observatoire (23 août 2023) ; 379 pages ; 14.1 x 19.9 cm.

Deux étudiants en agronomie, angoissés comme toute leur génération par la crise écologique, refusent le défaitisme et se mettent en tête de changer le monde. Kevin, fils d'ouvriers agricoles, lance une start-up de vermicompostage et endosse l'uniforme du parfait transfuge sur la scène du capitalisme vert. Arthur, enfant de la bourgeoisie, tente de régénérer le champ familial ruiné par les pesticides mais se heurte à la réalité de la vie rurale. Au fil de leur apprentissage, les deux amis mettent leurs idéaux à rude épreuve. Du bocage normand à la Silicon Valley, des cellules anarchistes aux salons ministériels, Gaspard Koenig raconte les paradoxes de notre temps - mobilité sociale et mépris de classe, promesse de progrès et insurrection écologique, amour impossible et désespoir héroïque... Une histoire de terre et d'hommes, dans la grande veine de la littérature réaliste.

Prix Interallié 2023. Prix Jean Giono 2023.


Mis en ligne le 28 novembre 2023.

femme vie liberté.jpg
Femme, Vie, Liberté

Marjane Satrapi

Bande dessinée documentaire (adultes).
éd. Iconoclaste (14 septembre 2023) ; 271 pages ; 18.9 x 26.1 cm.

Femme, vie, liberté : avoir vingt ans en Iran et mourir pour le droit des femmes. 
Le 16 septembre 2022, en Iran, Mahsa Amini succombe aux coups de la police des mœurs parce qu'elle n'avait pas "bien" porté son voile. Son décès soulève une vague de protestations dans l'ensemble du pays, qui se transforme en un mouvement féministe sans précédent. 
Marjane Satrapi a réuni trois spécialistes : Farid Vahid, politologue, Jean-Pierre Perrin, grand reporter, Abbas Milani, historien, et dix-sept des plus grands talents de la bande dessinée (Joann Sfar, Coco, Mana Neyestani, Catel, Pascal Rabaté, Lewis Trondheim…) pour raconter cet évènement majeur pour l'Iran, et pour nous toutes et nous tous.

Mis en ligne le 28 novembre 2023.

triste tigre.jpg
Triste tigre

Neige Sinno

Roman.
éd. POL (17 août 2023) ; 288 pages ; 14 x 20.5 cm.

J'ai voulu y croire, j'ai voulu rêver que le royaume de la littérature m'accueillerait comme  nimporte lequel des orphelins qui y trouvent refuge, mais même à travers l'art, on ne peut pas sortir vainqueur de l'abjection. La littérature ne m'a pas sauvée. Je ne suis pas sauvée.

Prix Femina 2023.


Mis en ligne le 21 novembre 2023.

la propagandiste.jpg
La Propagandiste

Cécile Desprairies

Roman.
éd. Seuil (18 août 2023) ; 224 pages ; 14.4 x 20.5 cm.

Dans le Paris des Trente Glorieuses, une enfant assiste aux réunions des femmes de la famille organisées au domicile de sa mère, Lucie, dans un immeuble haussmannien. On parle chiffons et on s’échange les potins du jour. L’ambiance est joyeuse. Plus agitée, aussi, quand il s’agit d’évoquer, à mots voilés, le passé de Lucie, ce grand amour qu’elle aurait connu, pendant la Seconde Guerre mondiale, avant de se remarier. 
Qui est Lucie ? Qu’a-t-elle fait précisément, avant ?

Mis en ligne le 21 novembre 2023.

son odeur après la pluie.jpg
Son Odeur après la pluie

Cédric Sapin-Defour

Roman.
éd. Stock (29 mars 2023) ; 270 pages ; 13.5 x 21.5 cm.

C’est une histoire d’amour, de vie et de mort. Sur quel autre trépied la littérature danse-t-elle depuis des siècles ? Dans « Son odeur après la pluie », ce trépied, de surcroît, est instable car il unit deux êtres n’appartenant pas à la même espèce : un homme et son chien. Un bouvier bernois qui, en même temps qu’il grandit, prend, dans tous les sens du terme, une place toujours plus essentielle dans la vie du narrateur.
Ubac, c’est son nom (la recherche du juste nom est à elle seule une aventure), n’est pas le personnage central de ce livre, Cédric Sapin-Defour, son maître, encore moins. D’ailleurs, il ne veut pas qu’on le considère comme un maître. Le héros, c’est leur lien. Ce lien unique, évident et, pour qui l’a exploré, surpassant tellement d’autres relations. Ce lien illisible et inutile pour ceux à qui la compagnie des chiens n’évoque rien. Au gré de treize années de vie commune, le lecteur est invité à tanguer entre la conviction des uns et l’incompréhension voire la répulsion des autres ; mais nul besoin d’être un homme à chiens pour être pris par cette histoire car si pareil échange est inimitable, il est tout autant universel. 
C’est bien d’amour dont il est question. Un amour incertain, sans réponse mais qui, se passant de mots, nous tient en haleine. C’est bien de vie dont il est question. Une vie intense, inquiète et rieuse où tout va plus vite et qu’il s’agit de retenir. C’est bien de mort dont il est question. Cette chose dont on ne voudrait pas mais qui donne à l’existence toute sa substance. Et ce fichu manque. Ces griffes que l’on croit entendre sur le plancher et cette odeur, malgré la pluie, à jamais disparue. 


Mis en ligne le 7 novembre 2023.

éclipse totale.jpg
Eclipse totale, une enquête de Harry Hole

Roman (policier).
éd. Gallimard (5 octobre 2023) ; 592 pages ; 14 x 20.5 cm.

À Oslo, deux jeunes femmes sont retrouvées, l’une sans cerveau, l’autre décapitée. 
Soupçonné, l’exécrable Markus Røed, magnat de l’immobilier, charge son avocat d’engager un détective, le meilleur, pour le disculper.
Hole, exclu de la police, serait l’homme de la situation s’il n’était en train de se soûler méthodiquement dans un bar de Los Angeles en compagnie de Lucille, actrice vieillissante qui doit 960 000 dollars à des recouvreurs de dette mexicains. 
Pour sauver son amie, Harry accepte l’offre de Røed. À ce tarif. Il a dix jours devant lui pour rentrer affronter ses démons, trouver le coupable et envoyer l’argent.

Mis en ligne le 7 novembre 2023.

le château des rentiers.jpg
Le Château des rentiers

Agnès Desarthe

Roman.
éd. de l’Olivier (18 août 2023) ; 224 pages ; 14.3 x 20.6 cm.

En levant les yeux vers le huitième étage d’une tour du XIIIe arrondissement de Paris, Agnès rejoint en pensée Boris et Tsila, ses grands-parents, et tous ceux qui vivaient autrefois dans le même immeuble. Rue du Château des Rentiers, ces Juifs originaires d’Europe centrale avaient inventé jadis une vie en communauté, un phalanstère.
Le temps a passé, mais qu’importe puisque grâce à l’imagination, on peut avoir à la fois 17, 22, 53 et 90 ans : le passé et le présent se superposent, les années se télescopent, et l’utopie vécue par Boris et Tsila devient à son tour le projet d’Agnès. Vieillir?? Oui, mais en compagnie de ceux qu’on aime.
Telle est la leçon de ce roman plein d’humour et de devinettes – à quoi ressemble le jardin d’Éden? quelle est la recette exacte du gâteau aux noix? qu’est-ce qu’une histoire racontée à des sourds par des muets? –, qui nous entraîne dans un voyage vertigineux à travers les générations.

Mis en ligne le 24 octobre 2023.

qd arrive l'aube nautique.jpg
Quand arrive l'aube nautique

Samir Dahmani

Bande dessinée (adultes).
éd. La Boîte à Bulles (31 mai 2023) ; 144 pages ; 19.7 x 27.2 cm.

Depuis leur arrivée à Séoul, quelque chose s’est brisé entre Seong-ji et son amie Ji-won. Elles qui s’étaient jurées de rester unies voient leur relation se désagréger, une fois arrivées en faculté.
Aujourd’hui, Seong-ji est étudiante en comptabilité la journée et employée d’épicerie la nuit. Enfin, pas seulement... Pendant ses heures de travail, elle retrouve Mary, une jeune femme énigmatique qui s’introduit chez les gens la nuit durant leur absence… pour peindre et photographier les lieux. 
De nature rationnelle et rigoureuse, Seong-ji se retrouve projetée dans un univers nouveau. Elle découvre un monde presque onirique, fait de liberté et de création... L’exploration des lieux de vie et de l’intimité d’inconnus permettra finalement à la jeune fille de se découvrir elle-même, même si cela favorise aussi le réveil de souvenirs douloureux…

Mis en ligne le 24 octobre 2023.

la mer de la tranquillité.jpg
La Mer de la tranquillité

Emily St. John Mandel

Roman.
éd.   Rivages (23 août 2023) ; 304 pages ; 13.9 x 20.4 cm.

Emily St. John Mandel renouvelle le thème classique du voyage dans le temps à sa manière unique, dans une histoire envoûtante qui entremêle époques et personnages jusqu’au vertige.

Quel est cet étrange phénomène qui semble se produire à diverses époques et toujours de la même façon ? Dans les bois de Caiette, au nord de l’île de Vancouver, des gens entendent une berceuse jouée au violon, accompagnée d’un bruissement évoquant un engin volant qui décolle. L’expérience est intense mais brève, au point que l’on pourrait croire à une hallucination.

En 2401, sur une des colonies lunaires, l’institut du Temps veille à la cohésion temporelle de l’univers. Une brillante physicienne nommée Zœy s’interroge sur des anomalies qui la perturbent. Le monde tel qu’il existe ne serait-il qu'une simulation ?

Mis en ligne le 17 octobre 2023.

à l'est des rêves.jpg
A l'Est des rêves : réponses even aux crises systémiques

Nastassja Martin

Essai.
éd. Empêcheurs de penser rond (1 septembre 2022) ; 304 pages ; 14.2 x 20.6 cm.

Après avoir travaillé en Alaska avec le peuple Gwich'in, Nastassja Martin a franchi le détroit de Béring pour entamer une recherche comparative au Kamtchatka. Pendant l'époque soviétique, les Even, peuple nomade d'éleveurs de rennes, ont été sédentarisés dans des fermes collectives. Après la chute du régime, beaucoup ont continué d'être les bergers des rennes qui ne leur appartenaient plus, les troupeaux étant aux mains d'entreprises privées. Depuis l'ouverture de la région en 1991, les anciens kolkhozes du Kamtchatka se transforment en plateformes touristiques.
En 1989, juste avant la chute de l'Union soviétique, une famille even aurait décidé de repartir en forêt, recréer un mode de vie autonome fondé sur la chasse, la pêche et la cueillette. Était-ce une légende ? Comment un petit collectif violenté, spolié, asservi par les colons avant d'être oublié de la grande histoire s'est-il saisi de la crise systémique pour regagner son autonomie ? Comment a-t-il fait pour renouer les fils ténus du dialogue quotidien qui le liait aux animaux et éléments, sans le secours des chamanes éliminés par le processus colonial ? Quelles manières de vivre les Even d'Icha ont-ils réinventées, pour continuer d'exister dans un monde rapidement transformé sous les coups de boutoir de l'extractivisme et du changement climatique ?
Dans ce livre, l'autrice fait dialoguer histoire coloniale et cosmologie autochtone, où les rêves performatifs et les histoires mythiques offrent des réponses aux politiques d'assimilation comme au dérèglement des écosystèmes.

Mis en ligne le 17 octobre 2023.

western.jpg
Western

Maria Pourchet

Roman.

éd. Stock (23 août 2023); 304 pages; 13.5 x 21.5 cm.

« J’entends par western un endroit de l’existence où l’on va jouer sa vie sur une décision. »

C’est à cette éternelle logique de l’Ouest que se rend Alexis Zagner, « la gueule du siècle », poussé par l’intuition d’un danger. Comédien renommé qui devait incarner Dom Juan, il abandonne brusquement le rôle mythique et quitte la ville à la façon des cow-boys – ceux-là qui craignent la loi et cherchent à fondre leur peur dans le désert.
Qu’a-t-il fait pour redouter l’époque qui l’a pourtant consacré ? Et qu’espère-t-il découvrir à l’ouest du pays ?
Pas cette femme, Aurore, qui l’arrête en pleine cavale et semble n’avoir rien de mieux à faire que retenir le fuyard et percer son secret.
Tandis que dans le sillage d’Alexis se lève une tempête médiatique, un face à face sensuel s’engage entre ces deux exilés revenus de tout, et surtout de l’amour, qui les désarme et les effraie.

Dans ce roman galopant porté par une écriture éblouissante, Maria Pourchet livre, avec un sens de l’humour à la mesure de son sens du tragique, une profonde réflexion sur notre époque, sa violence, sa vulnérabilité, ses rapports difficiles à la liberté et la place qu’elle peut encore laisser au langage amoureux.

Mis en ligne le 10 octobre 2023.

mécano.jpg
Mécano

Mattia Filice

Roman.

éd. POL (5 janvier 2023); 368 pages; 14 x 20.5 cm.

Au royaume du hasard je suis le maître du temps, transporte des milliers de coeurs des millions de battements, Il me suffit de cravater quelques commutateurs et j'avancerai l'heure de chacun d'entre eux.

Je ne sonne pas le tocsin, ni ne détiens de pouvoir divin.

Je conduis le train.

Mis en ligne le 10 octobre 2023.

bottom of page